WAE-ENERGY

mercredi
22 novembre 2017 14:35:31
Taille police
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size


Manger moins de viande pour sauver la planète…et l’humanité !

E-Mail Imprimer PDF
Sample imageCe n’est plus une nouvelle : l’élevage est responsable de 18 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. De quoi freiner considérablement, à défaut de l’arrêter totalement, sa consommation de produits d’origine animale. Et ne parlons pas des méthodes d’abattage ! Le nouveau rapport « Agrimonde » de l’INRA et du CIRAD jette un nouveau discrédit sur la consommation de viande.

En 2050, nous serons 9 milliards à peupler notre belle planète. A cette date, si nous ne modifions pas notre rapport occidental à la nourriture, la planète ne sera plus vraiment belle. Nous l’aurons pillée, piétinée, saccagée… pour nous nourrir, nous vêtir, nous déplacer et asseoir notre productivisme sans bornes. Et tout ceci, au détriment non seulement de l’environnement, des autres espèces mais aussi de nos semblables des pays en développement ou du tiers-monde.

Lacinia vitae In ante ipsum Sed nec dapibus et orci dictumst. Vel lacus amet dictumst et sapien est ac Curabitur pellentesque ultrices. Feugiat convallis turpis massa ligula sagittis enim aliquet fringilla orci pretium. Ut Aenean Vestibulum suscipit eros pede et nibh laoreet Pellentesque mus. Aliquet ultrices dictumst justo justo tortor vitae nisl nec sem.

Justo interdum mollis a enim volutpat Curabitur facilisi Aenean at elit. Justo est non dis elit ullamcorper tellus pharetra adipiscing eget ante. Neque libero natoque Nunc egestas fermentum senectus mauris at metus Integer. Velit quis Sed Sed Nam felis sagittis a Mauris ac rutrum. Nulla et habitant et tellus ipsum lacinia ac hendrerit Sed ac. Fames pellentesque et Aenean et neque convallis.Manger moins de viande pour sauver la planète…et l’humanité !Pour esquisser des solutions permettant à l’humanité de survivre les uns avec les autres, les chercheurs de l’INRA, l’Institut pour la recherche agronomique, et du CIRAD, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement, ont planché pendant quatre ans. Pour un monde plus juste et aux ressources moins sollicitées, les pays développés vont devoir revoir leur régime alimentaire (voir Poules pondeuses : le Parlement européen veut sanctionner les mauvais traitements).

Moins de gaspillage

« Evidemment, ce n’est pas parce que je vais moins manger que quelqu’un du Sahel va mieux manger », tempère Sandrine Paillard de l’INRA. Mais il s’agit en fait de juste répartition, si les Occidentaux mangent moins, la consommation alimentaire serait mieux répartie. Pour diminuer son empreinte environnementale, les habitants des pays développés vont donc devoir réduire leur consommation de 25 %. Surtout lorsque l’on sait qu’entre 30 et 50 % de la nourriture finit par être jetée (voir La récup' alimentaire : mission zéro gaspillage ! ).

Moins d’épuisement des ressources naturelles

Pour parvenir à traverser les âges sans ruiner ni sa santé, ni la planète, ni les opportunités des pays du Sud de parvenir à leur autonomie alimentaire, les pays riches doivent se mettre à la diète ! Mais surtout réduire drastiquement leur consommation de viande (voir Grève de la viande : et pourquoi pas ? ). D’autant que selon l’INRA, la nourriture pour bétail équivaut à la ration alimentaire de 800 millions d’êtres humains ! Et a un impact considérable sur l’appauvrissement des ressources. 13 000 litres d’eau sont par exemple nécessaires pour produire un kilo de viande de bœuf, contre 100 litres pour un kilo de pommes de terre.

Moins de dépenses inutiles

Les effets bénéfiques d’un tel scénario se feraient également sentir au niveau des dépenses de santé publique (voir Evitez les fast-foods ! ). Sachant que, comme le prévoit le scénario durable d’Agrimonde, la part des calories végétales, sur les 3 000 quotidiennes, devra en représenter 2 500, ce sont autant de maladies liées à la malnutrition qui disparaitront. La véritable question demeure : les habitants des pays riches sont-ils prêts à renoncer à leur ration de viande pour préserver la planète et leurs semblables ? Rien n’est moins sûr…

Mis à jour ( Lundi, 23 Mai 2011 12:27 )  

Sauvons la biodiversité

Sample image

La diversité c'est une richesse pas une fatalité, laissons-nos faire la nature et arrêtons-nous de nous prendre par des dieux. exemple de lien

tech-7.png
Ce module permet de créer vos propres modules HTML persImage fleure rougepersonnalisés, selon vos besoins en s'adaptant aux différents situations qui puissent retrouver n'importe quel développeur pendant toute sa carrière professionnelle , pour cella il suffit juste d'un éditeur WYSIWYG et beaucoup d'imagination.

Mes vidéos

Planète en danger

 

La couche d'ozone

Eget hendrerit vel Integer dictum sapien Nunc congue tempor Sed lacinia. Ut pellentesque v...

 

La pacha mama

Suspendisse ante porttitor dolor dapibus et ante justo nec tempus Vestibulum. Quisque elit...

 

La fonte des glaciers

Eget hendrerit vel Integer dictum sapien Nunc congue tempor Sed lacinia. Ut pellentesque v...

 

La fonte de la banquise

In Sed cursus orci urna lacinia malesuada Duis wisi et cursus. Et pede nec ut sem vel et M...

 

Sauvons les fôrets

Pellentesque congue condimentum nec vitae id leo dolor Phasellus leo urna.

Mes sites préférés

www.joomlart.com
Joomla Templates Club - Professional - High quality Joomla template
www.joomlancers.com
Joomla Freelance Jobs and Projects - JoomLancers Marketplace
www.joomla.org
Joomla! CMS - OpenSource Matters

Qui est en ligne

Nous avons 61 invités en ligne